La guerre des tarifs, enfin !

La guerre des tarifs, enfin !

Désormais nous nous sommes habitués à voir à la télé, dans le métro et sur les affiches 4×3 ce prix « 29,99€ » et nous l’associons sans hésiter à la plupart des offres des opérateurs FAI. Mais comme on le sait aussi très bien, une fois que nous appelons ou que nous nous rendons sur le site de l’opérateur, quelle surprise : à ce prix d’appel il faut ajouter en fonction des services que nous souhaitons avoir dans le forfait entre 10€ et 30€ supplémentaires.

L’association qui regroupe les associations des consommateurs, Le Centre National de la Consommation a défini les règles qui devront être appliquées aux publicités des FAI et des opérateurs téléphoniques, car ce décalage entre les prix affichés et les prix réellement appliqués est source des nombreuses plaintes de la part de consommateurs et surtout d’un manque de transparence. Ces fournisseurs d’accès Internet doivent commencer à communiquer sur leurs vrais prix et du coup doivent travailler sur les aspects et les services qui les différencient par rapport à la concurrence.

Mais en ce moment, l’argument du prix est le facteur décisionnel numéro un pour la plus part des français (obsédés par la vie chère) et peu d’entreprises ont le courage de communiquer sur la qualité de leurs services au lieu de tabler sur « Le moins cher », «Prix cassés » et toute cette théorie de phrases à effets qui, néanmoins, savent séduire le grand public.

Ont verra alors si cette obligation à la transparence (qui ne fera pas force de loi) entrainera un travail des créatifs et des sociétés vers une communication plus honnête et plus claire et si de son côté le public sera saisir avec la maturité nécessaire cette occasion pour s’affranchir une bonne fois de ces caractères grossiers aux couleurs fluo et le reléguer dans les musées de la publicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *